Rechercher

Une production 100% française : est ce réalisable?



Selon un sondage INSEE de 2017, 75% des français sont prêt à privilégier un achat Made in France.  Cette tendance a permit de recréer 340,000 emplois dans l’industrie française. La qualité, le respect des employés et les normes environnementales en vigueur en font sa force et se distingue ainsi des productions asiatiques à bas coûts, en mettant en avant leurs valeurs. Quand on pense au Made in France, on pense aux petits artisans avec le drapeau bleu, blanc, rouge, à l’opposé des travailleurs de l’est de l’Asie et de leur condition de vie "misérable". Or, il faut déconstruire les clichés autour du Made in France.


D’abord, le Made in France n’est pas toujours de qualité de même que le Made in Asia n’est pas toujours de mauvaise qualité. C’est au consommateur à se renseigner sur les produits qu’il achète et aux prix qu’il est prêt à mettre en fonction de la qualité du produit.


Ensuite, une pensée populaire veut qu’il est facile pour une entreprise française de produire du 100% français. Or, en 30 ans, 90% des emplois textiles français ont disparu et le secteur s’est progressivement désindustrialisé au contraire de la Chine où les usines sont composées d’équipements neufs et modernes qui permettent des rendements plus importants.


De plus, les ateliers français ne jouent souvent pas le jeu avec les petites marques françaises en privilégiant leurs gros clients, souvent les grandes maisons de luxe. 


Enfin, quand on pense aux ouvriers asiatiques, on pense à la pauvreté que cela génère.

Ils ne peuvent même pas s’acheter ce qu’ils fabriquent

Même s’il est vrai que les employés français bénéficient d’avantages sociaux et d’un salaire plus élevé, quand on regarde leur revenu, ils restent dans les couches basses de la société. En effet, combien peuvent s’acheter le sac à 5000€ de la maison de luxe qu’ils ont fabriqué ? Pas beaucoup d’employé textile peuvent se permettre cela. 


Alors, concretement, c’est quoi le Made in France ? 

Le “Made in France” ou “Fabriqué en France” sont des appelations qui prouvent que le produit à au moins subit sa dernière transformation en France. Ah de suite, ça fait moins rêver … 


Et les matériaux dans tout cela? Si l’on veut garantir de l’origine française des matériaux qui le constitue, il faut se tourner vers le label “Origine France Garantie” créé en 2011 et qui garantit que l’essentiel (c’est à dire au moins 50%) de ce qui compose le produit est d’origine française ou a généré de l’emploi en France. 

Je vous vois d’ici pointer du doigts les entreprises françaises qui ne font pas 100% Made in France. En réalité, ce ne sont pas nécessairement de leur faute. Avec la mondialisation et l’ouverture sur des marchés où la main d’oeuvre est à très bas prix, les entreprises textiles françaises ne sont plus équipées pour lancer rapidement et massivement leur production. Il s’agit le plus souvent de petites entreprises familiales, entre 30 et 50 employés avec des carnets de commandes variables et qui ont du mal à refaire confiance à des investisseurs après 30 ans de galère. Alors oui, il y a des nouvelles entreprises qui s'implantent mais elles aussi peinent à s’y retrouver. 


Et les consommateurs n’y sont pas pour rien. En effet, accros à la fast fashion, ils sont habitués à des procédés qui ne peuvent s’appliquer quand on parle de petites entreprises françaises. Ils veulent la qualité du Made in France, certes, mais à un prix raisonnable qu’ils vont de toute façon acheter en soldes à -40% avec des frais de port gratuits et une livraison express. Un rythme tout simplement impossible à tenir pour une entreprise qui confectionne ses produits avec les normes et le coût du travail français.


Acheter 100% français coûterait entre 100€ et 300€ de plus par mois et par ménage. Pas étonnant, qu’un bluewashing à la française existe en affichant des drapeaux Bleu, Blanc, Rouge sur des produits à bas prix qui ne sont pas fabriqués en France. Les consommateurs s’y perdent et se tournent ainsi vers le prix le moins cher du marché, délaissant les marques labellisées de qualité. 


En réalité, c’est toute l’industrie textile qui est touchée par 30 ans de désert industriel, y compris les ateliers français. Une marque qui se revendique Made in France à 100% doit avoir toutes les composantes de sont produits fabriquées en France. Or, difficile de trouver du coton qui pousse en France quand il n’y a pas de producteur qui le cultive. Ainsi, le choix des tissus exclusivement français est limité ce qui freine la différenciation entre les marques proposant du 100% Made in France.


Les ateliers français demandent généralement de grosse quantité de production (+ de 500 produits) ce qui est énorme pour une entreprise qui vient de démarrer. Et les problèmes liés aux ateliers ne s’arrêtent pas là. Ils sont frileux quand il s’agit d’innovation dans le textile et privilégient les marques de luxe, déjà bien implantées, au détriment des petites entreprises françaises qui voient leur livraison ou leur conformité de production impactées. 


Mais les ateliers, eux aussi, sont victimes d’une désertification du secteur et d’une concurrence étroite avec les autres pays, même au sein de l’Union Européenne. En effet, ils se trouvent en manque d’une main d’oeuvre qualifiée dans la filière du textile. On ne va pas se mentir, très peu de jeune aujourd’hui rêve de faire carrière en tant qu’ouvrier textile. 


Alors, faut-il se lancer dans le Made in France ? Avec des success story comme les marques Le Slip Français ou l'indémodable Tefal connu pour sa qualité, ça fait rêver. Il y a quand même des avantages à produire en France. Au delà des valeurs environnementales et sociétales à véhiculer, produire en France permet d’abord d’avoir une simplicité dans tout ce qui est administratif et négoce avec les ateliers. A moins de parler couramment chinois, il vous sera difficile d’avoir un véritable contrôle sur la négociation des prix ou des matériaux. La proximité géographique permet non-seulement d’avoir une dimension écologique avec le circuit-court mais permet aussi de contrôler plus efficacement la production en se rendant directement sur place. Et puis, le Made in France, c'est tendance!


Et vous, vous en pensez quoi du Made in France?


- Cindy Levy



0 vue
  • Facebook Black Round
  • Pinterest - Black Circle
  • Instagram Black Round

© 2020 by Bi Ethic

JOIN OUR NEWSLETTER

SECURE PAYMENTS